O.M.C. - Observatoire des Métiers et des Compétences

 

Cahier des Charges

L'Université Saint Joseph en collaboration avec l'Université Libanaise, la Chambre de Commerce d'Industrie et d'Agriculture de Beyrouth et du Mont Liban, l'Institut des Finances Basil Fuleihan et le Directorat Général de l'Enseignement Supérieur ont adhéré au projet TEMPUS titré Partenariat pour les compétences et les métiers «PACOME» enregistré à l'Union européenne sous le numéro de soumission 530153-TEMPUS-1-2012-1-FR-TEMPUS-SMHES, pendant le mois d'octobre 2012. Il résulte de ce projet un observatoire logé à l'Université Saint Joseph.


L'Observatoire des Métiers et des Compétences (OMC) vise à être un lieu d'études et d'échanges entre les acteurs de la formation et le secteur public et privé.

MissionVisionTâchesStructure

1. Mission de l'observatoire

L'observatoire des métiers et des compétences «OMC » a pour mission d'assurer des études sur la mesure et l'anticipation des besoins en compétences en vue d'améliorer le système d'adéquation entre les formations universitaires ou professionnalisantes et le marché du travail.

2. Vision de l'observatoire

Etre un pôle de prévoyance et d'expertise destiné à éclairer les choix en matière de formation prospectives à l'échelle des instituts de formation supérieure, en se basant sur les données collectées auprès des entreprises et des entrepreneurs.

3. Tâches de l'observatoire

- Assurer des études prospectives sur les besoins des entreprises et des diplômés en terme de compétences ;
- Réaliser des enquêtes auprès des entreprises afin d'analyser et d'anticiper leurs besoins en compétences, en utilisant la méthode Promenia.
- Elaborer un référentiel de formation
- Elaborer un référentiel de compétences prévisionnelles ;
- Assurer le lien entre les universités et le marché du travail ;
- Former des experts nationaux à la méthodologie de suivi et d'anticipation des compétences.
- Diffuser les résultats en vue d'une généralisation des approches méthodologiques de l'adéquation entre l'offre et la demande en compétences et pérennisation des actions de promotion de l'employabilité.

4. Structure de l'observatoire

4.1- Les institutions impliquées sont :

- L'Université Saint Joseph
- L'Université Libanaise,
- La Chambre de Commerce et d'Industrie de Beyrouth et du Mont Liban,
- L'Institut de Finance BASIL Fuleihan,
- La Direction Générale de l'Enseignement Supérieur au Liban,


4.2- Conseil d'Administration (C.A)

L'observatoire crée en son sein un premier Conseil d'Administration « CA » qui sera nommé pour la durée du projet. Chaque partenaire désignera un représentant titulaire et un autre suppléant en nombre égal. En cas d'empêchement d'un titulaire, son suppléant sera appelé à le remplacer.


4.3 Le Directeur :

L'Observatoire est dirigé par un Directeur Général qui doit être un enseignant à plein temps à l'Université.


4.3.1 Attributions du Directeur

Le Directeur est chargé de :
- Représenter officiellement l'OMC.
- S'occuper des questions administratives relatives à l'OMC.
- Valider les frais engagés.
- Inviter les membres du CA aux réunions.
- Rendre compte de l'avancement des travaux au CA.
- Préciser les modalités du fonctionnement de la revue et du site Internet.
- Valider les comptes rendus et les circulaires du CA.